Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

PartenairesSorbonne UniversitésUPMCINSERM
accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Centre d'Immunologie et des Maladies Infectieuses
UPMC UMRS CR7 - Inserm U1135 - CNRS ERL 8255

Infections virales persistantes - Dina Kremsdorf & Vincent Maréchal (Interim)

Membres de l'équipe

Programme de recherche

L'activité de recherche de notre équipe est dédiée à la pathogenèse et au traitement des infections virales persistantes (PVI), avec un intérêt particulier sur trois virus à ADN de grande importance médicale, le virus de l'hépatite B (HBV) et deux herpèsvirus, le virus Epstein-Barr (EBV) et l'herpès-virus humain 6 (HHV-6).

Le virus de l'hépatite B (HBV)

Le rôle de l'HBV dans la cirrhose et le cancer hépatocellulaire est analysé sous l'angle de l'activité spécifique des protéines HBx, HBSP et HBs. Ces travaux sont menés dans des cohortes de sujets infectés, chez des souris transgéniques et in vitro, en cultures d'hépatocytes primaires.

Le virus Epstein-Barr (EBV)

Nos travaux s'intéressent aux mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans  la genèse et le développement des lymphomes associés à l'EBV. Nos efforts portent plus sur le rôle de l'alarmine circulante HMGB1 dans ces processus et aux effets de cette dernière sur l'infection et la transformation cellulaire précoce induites par l'EBV.

L'herpès-virus humain 6 (HHV-6)

L'intégration chromosomique de l'ADN du HHV-6 (ciHHV-6) est un phénomène de latence unique chez les herpèsvirus humains. Les possibles conséquences physiopathologiques de ciHHV-6 sont en cours d'investigation au cours de la grossesse et des transplantations d'organes.

La sensibilité de l'EBV et du HHV-6 aux molécules antivirales est étudiée grâce au suivi biologique des patients traités et des tests de sensibilité in vitro, conjointement avec les études similaires menées avec le virus herpes simplex (HSV) et le cytomégalovirus (CMV). La variabilité de la réponse au traitement est corrélée à des mutations des gènes viraux cibles des molécules antivirales, à partir de l'analyse de mutants viraux sélectionnés in vitro et d'isolats obtenus de malades en situation d'échec thérapeutique. Des thérapeutiques innovantes sont aussi testées, associant des antiviraux spécifiques et des molécules modulatrices du fonctionnement cellulaire, telles que les inhibiteurs d'histone déacétylase, qui  peuvent aussi moduler les phénomènes de réactivation virale.

Expertise technique de l'équipe

  • Diagnostic moléculaire et sérologique des infections virales à herpès virus et HBV
  • Techniques de biologie moléculaire (PCR, RT-PCR, séquençage, clonage, expression contrôlée, analyse informatique) appliquée à l'étude des génomes et transcrits viraux
  • Tests phénotypiques et génétiques de sensibilité et de résistance aux antiviraux
  • Cohortes médicales
  • Modèles murins transgéniques d'infection à HBV

Réalisations représentatives

  • Caractérisation de la résistance du HHV-6 et du HSV aux antiviraux inhibiteurs des ADN polymérases
  • Analyse de la variabilité génétique du HHV-6 et du HSV avec identification de variants majeurs : les deux espèces, HHV-6A et HHV-6B, du HHV-6 ; un variant majeur du HSV-2 associé au VIH et présent en Afrique occidentale

Publications (format PDF):

(2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013)

05/04/17

Traductions :

    Contact

    cimi-paris @ upmc.fr

    A voir

    Mots clefs

    Virologie médicale, Infections Virales Persistantes (PVIs) chronique, Immunité innée, Cancer et inflammation

    Domaine d'application

    Diagnostic et marqueurs des PVIs et des pathologies associées; Antiviraux des PVIs; Détection et quantification de la résistance acquise aux traitements dirigés contre les PVI